concours excellencetous les concours

Concours Métal Jeunes : des œuvres inédites à découvrir sur Metal’Expo

Le concours Métal Jeunes revient sous les feux de la rampe avec des œuvres inédites qui seront exposées lors du salon Metal’Expo dès le 21 novembre prochain au parc des expositions de Paris. L’une d’elle partira au Japon…

Si le métal séduit aujourd’hui davantage de jeunes, c’est aussi grâce aux actions menées par la profession dont le célèbre concours Métal Jeunes. Organisé tous les deux ans depuis 1998, le concours s’est aventuré dans le monde des « Mobiles et Automates », le thème retenu pour sa 11e édition.

Rappelons que ce concours propose aux jeunes formés aux métiers du métal dans le Bâtiment  (métalliers, métalu-verriers, métalliers ROCSM…) dans les classes de niveau V (CAP) et IV (BP, Bac Pro) de réaliser une oeuvre sur un thème imposé.

L’objectif est de mettre en avant le travail des jeunes apprentis, de valoriser les formateurs mais surtout de créer du lien avec les professionnels. Quelque 50 centres de formation (CFA, Lycées professionnels, Compagnons du devoir) se sont ainsi prêtés au jeu.

Métal Jeunes, un concours collectif

L’événement a bien pour objectif de mobiliser la filière et au final, de devenir une véritable vitrine pour attirer les jeunes dans le métier. « Il s’agit d’un concours collectif qui plonge les jeunes et le personnel enseignant (enseignement général et technique) dans le thème retenu afin de pouvoir le réaliser dans les ateliers des CFA » explique Franck Perraud, le président de l’Union des métalliers (FFB).

Une mobilisation des CFA qui va loin puisqu’elle suppose une adaptation de leur programme pédagogique afin de participer dans les meilleures conditions à ce concours, souligne Franck Perraud.

A l’occasion de cette 11e édition, 34 dossiers d’inscription ont été réceptionnés et 17 oeuvres achevées ont été soumises aux yeux des experts de la profession, lors des Assises de la métallerie qui se sont déroulées le 5 juillet à Paris.

Plusieurs critères ont été pris en compte pour sélectionner les oeuvres gagnantes : esthétisme, qualité d’exécution, interaction avec d’autres corps d’état, technicité…, ce ne sont pas moins de 13 critères qui ont permis de départager le travail de qualité de ces apprentis métalliers afin de récompenser 8 oeuvres au total.

8 œuvres primées

Le premier prix niveau V a été décerné à l’oeuvre « Poule Métal Jacket » réalisée par des CAP serruriers métalliers du lycée professionnel Augustin Hebert à Evreux (27)

Le 2e prix niveau V a été remis au groupe des CAP Serruriers métalliers du lycée professionnel Alfred Huntel à Cannes (06) pour « le Pardon d’Hephaistos »

Le premier prix niveau IV a récompensé le travail des BP métalliers du BTP CFA des Savoie à Saint Alban-Leysse (73) pour « Roule ma boule ».

Le 2e prix niveau IV récompense les bac pros techniciens en chaudronnerie industrielle du lycée professionnel interentreprises Faulquemont (57) pour « Volo&Moviento »

Un 3e prix niveau V a été décerné à « Symphonie » réalisée par les CAP serruriers métalliers du lycée polyvalent Georges Baumont à Saint-Dié des Vosges( 88)

Prix coup de cœur, Prix technicité et Prix du jury

A noter trois autres prix dont le prix coup de cœur, récompensant l’oeuvre « L’air du temps » réalisé par l’EREA Edith Piaf (Paris 20e), et le prix Technicité décerné au groupe CAP Serrurier Métallier de l’EREA d’Orbestier aux Sables d’Olonne (85) pour son « Gyroscope »

Enfin, le prix du jury revient au BTP CFA Somme pour « Hymne au métal » et récompense le travail des CAP serruriers métallier à Amiens (80)

Les oeuvres primées seront exposées lors du Salon professionnel Métal Expo qui aura lieu du 21 au 23 novembre 2018 à Paris, Porte de Versailles.

 

Consultez le règlement du concours : http://www.metal-pro.org/files/union-des-metalliers/espace-public/CMJ/CMJ2018/Reglement-2018.pdf

Poule Métal Jacket ira concourir au Japon !

L’œuvre lauréate du premier prix Niveau V « Poule Métal Jacket » a été sélectionnée pour représenter la France au Japon a l’occasion du concours « The Precision Sheet Metal Technology » de l’école Amada.

Le « Salon de la technologie de la tôle de précision » est un concours de compétences conçu pour promouvoir les technologies de pointe de traitement des tôles, lancé en 1988 par l’école Amada (Japon).

Les organisateurs (1) examinent les demandes de produits dans 5 catégories à partir du mois de mai de chaque année et après une sélection minutieuse, la cérémonie de remise des prix a lieu au mois de mars suivant.

Le jury se compose d’institutions académiques, d’associations industrielles, de visiteurs du centre de solutions Amada et de juges nommés séparément. Outre les récompenses d’or, d’argent et de bronze, des récompenses supplémentaires sont également attribuées par le ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être ;
Un article complet lui sera consacré sur ce blog

(1) L’Association japonaise pour le développement des capacités professionnelles; le Nikkan Kogyo Shimbun, Ltd; et Amada Co., Ltd.

A noter

En parallèle, l’Union des métalliers lance une campagne de communication sur les réseaux sociaux intitulée #JAIDUSTEEL, l’occasion de toucher les jeunes avec un langage plus adapté à leurs outils de communication. Cette campagne fait également écho à la campagne « J’ai choisi le bâtiment » lancée en avril 2018 par la Fédération Française du Bâtiment à laquelle est rattachée l’Union des Métalliers.

 

source : apiedoeuvre.fr

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer