cfa pedagogieParcours formation

APPIE, une formation en alternance Ad hoc pour les Postbac

Les Compagnons du Devoir ont initié une nouvelle forme d’apprentissage dénommée APPIE pour Apprentissage par immersion en entreprise. 97 jeunes dans le BTP ont rejoint le dispositif qui séduit aujourd’hui les entreprises…

Destinée aux élèves Postbac, titulaires d’un bac général ou professionnel, la nouvelle formule APPIE est déployée depuis deux ans chez les couvreurs et depuis un an chez les staffeurs. Elles les forment à un CAP.

Les autres professions (maçons, menuisiers, plombiers, métalliers-serruriers) ont également commencé à adopter APPIE depuis un an. Au total, plus que quatre-vingt-dix jeunes dans le BTP , issus du réseau des Compagnons du Devoir, bénéficient de cette nouvelle organisation.

Quels en sont les points forts ? Les jeunes en formation, rémunérés entre 60 à 75 % du SMIC, passent 90 % de leurs temps en entreprise. Ils bénéficient de 12 semaines de formation au total dont 8 semaines de stage (sur les deux ans de formation) au sein des CFA du réseau. Le reste de la formation (une journée par mois) s’effectue au sein de l’entreprise en présence du formateur qui se rend sur place.

Le Staffeur Plâtrier Ornemaniste réalise les travaux de plafonds et éléments décoratifs (corniche, rosace, staff)

Le formateur en déplacement dans l’entreprise

« Nous nous déplaçons dans les entreprises une fois par mois pour rencontrer les jeunes et examiner les fiches qu’ils ont remplies pour chaque étape du métier » explique Patrick Maquin, formateur staffeur plâtrier ornemaniste chez les Compagnons du Devoir, depuis 2018.

Ainsi dans ce métier de staffeur plâtrier ornemaniste, le jeune doit maîtriser plusieurs étapes dont la création d’un gabarit en zinc, le traînage et la fabrication. « Quand je reviens en entreprise, je relis les fiches, en présence du tuteur, et j’évalue si l’étape est acquise ou à revoir, en sachant que le jeune refera plusieurs fois les mêmes étapes pour bien les maîtriser » précise Patrick Maquin.

Le dispositif prévoit des semaines de remédiation destinées à approfondir ce que le jeune n’a pas bien compris ou ce qui lui manque dans son parcours. Ces semaines de formation sont individualisées, le formateur s’adaptant au fonctionnement de l’entreprise et au travail du jeune.

Un lien continu avec les jeunes formés avec APPIE

APPIE ne concerne que les Post-Bac qui n’ont pas besoin de cours généraux ou enseignement général (évalué à deux jours par semaine pour les jeunes en formation initiale classique type CAP).

« C’est génial, s’enthousiasme Patrick Maquin, qui lui-même a été formateur pendant 10 ans de manière classique dans le réseau. Je ne recruterai que ce genre d’apprentis si j’étais encore entrepreneur » reprend le formateur, anciennement chef d’entreprise.

Outre la visite mensuelle en entreprise, le formateur est en lien continu avec le jeune en formation. La communication des éléments (destinés à remplir les fiches) s’effectue par messagerie électronique et le formateur lui apprend à anticiper le travail qu’il doit effectuer d’une semaine sur l’autre. « On peut travailler en visioconférence sur un même sujet avec 2 ou 3 jeunes éloignés géographiquement » ajoute Patrick Maquin.

Les entreprises convaincues

Le formateur, basé à Lyon mais dont le port d’attache demeure Paris pour son métier enseigné dans le cadre de APPIE, suit actuellement 5 jeunes staffeurs ornemanistes en formation à Lille, Nantes et Paris. Il consacre deux semaines par mois aux visites d’entreprises. « Dans le cadre d’une visite, je peux voir le maître de stage en entreprise et ensuite, rencontrer le jeune sur le chantier » explique Patrick Maquin.

« Quand on passe une journée en entreprise, ça pose question parfois pour le chef d’entreprise. Il a fallu expliquer mon rôle pour qu’il comprenne ce que l’on peut lui apporter et qu’il accepte ma présence. Aujourd’hui, les entreprises sont convaincues par le dispositif APPIE et me réclament très souvent un second jeune à former… »

Patrick Maquin, formateur staffeur ornemaniste

Après avoir exercé son métier d’artisan plâtrier staffeur ornemaniste pendant 16 ans, Patrick Maquin est en charge de la formation de 5 jeunes dans le cadre du dispositif APPIE.

Patrick Maquin 54 ans, est formateur staffeur ornemaniste depuis 7 mois chez les Compagnons du Devoir dans le cadre du dispositif APPIE. Formateur pendant 7 ans de 1995 à 2002, il crée ensuite son entreprise et devient artisan plâtrier Staffeur ornemaniste durant 16 ans à Lyon. Il est ensuite contacté en 2018 par les Compagnons du Devoir pour démarrer cette nouvelle aventure de formation APPIE.

« J’ai travaillé avec un ingénieur pédagogique sur la mise au point des fiches, des rubans pédagogiques et des acquis à assimiler pendant les deux ans de formation d’un jeune dans ce métier (créer un calibre, pousser, et fabriquer). Il est aujourd’hui en charge de la formation de 5 jeunes staffeurs ornemanistes répartis à Nantes, Lille et la région parisienne, un chiffre qui devrait vite augmenter au vu du bon accueil réservé à APPIE, selon le formateur.


Source : Apiedoeuvre.fr

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer