offre formation

Colonnes montantes : quels parcours de formation et de qualification

Enedis est désormais concessionnaire de l’ensemble des colonnes montantes électriques, avec un transfert définitif de la totalité du parc en novembre 2020. Les entreprises devront justifier d’une qualification et d’une formation particulière.

Enedis modifie ses critères d’accès au marché des colonnes montantes et demandera à toute entreprise qui souhaite y prétendre de détenir la qualification Logement-Commerce-Petit Tertiaire (LCPT) avec la mention Colonnes Montantes (CMO) délivrée par Qualifelec.

En fonction principalement de l’expérience des entreprises dans cette activité, les parcours de formation diffèrent.

Un nouveau contexte réglementaire 

On dénombre 1,6 million de colonnes montantes en France, et plus de 137 000 pour la seule ville de Paris. Aujourd’hui, les colonnes montantes sont gérées soit par les co-propriétaires de l’immeuble où elles sont situées, soit par Enedis.

Enedis dispose de son propre système de qualification, dénommé « Enedis CE (Colonnes Electriques) », pour garantir la qualification professionnelle des entreprises amenées à intervenir.

Côté co-propriétaires, les syndics, bailleurs et maîtres d’ouvrage peuvent s’appuyer sur Qualifelec qui a créé une mention « Colonnes Montantes » (CMO) en complément de la qualification « Installations Electriques, Logement-Commerce-Petit Tertiaire » (LCPT).

Cependant, la loi Elan du 23 novembre 2018 comprend une disposition relative à « la reprise en concession par le Gestionnaire de Réseaux de Distribution (GRD) des colonnes montantes électriques » dans un délai de 2 ans maximum.

Ainsi, à compter du 23 novembre 2020, toutes les colonnes montantes seront intégrées au réseau public de distribution d’électricité (RPD). En tant que GRD, Enedis devra alors en assurer l’entretien ou la rénovation.

Une convention de partenariat Enedis – Qualifelec

En anticipation de cette échéance du 23 novembre 2020, Enedis et Qualifelec ont signé jeudi 10 octobre 2019 une convention de partenariat. Concrètement, pour tous les prochains marchés de travaux sur des colonnes électriques, Enedis exigera des entreprises prestataires qu’elles possèdent la qualification « Qualifelec LCPT mention CMO ».

Enedis se réserve cependant la possibilité d’ajouter une recevabilité technique sur des critères additionnels dans le cadre de ses futures consultations.

Des parcours de formation et de qualification adaptés

Pour les entreprises, les parcours de qualification « Qualifelec LCPT mention CMO » diffèrent en fonction des situations : détention d’une qualification LCPT ou non, marché en cours avec Enedis ou non, expérience dans le domaine des colonnes montantes ou non.

Le critère d’entrée pour obtenir la mention Colonnes Montantes, en complément de la qualification Logement-Commerce-Petit Tertiaire, est la justification d’un parcours de formation correspondant à cette activité spécifique.

Ce parcours de formation comprend impérativement un module administratif et un module technique installateur. Chaque entreprise doit compter au moins un référent technique ayant suivi cette double formation.

Il peut s’agir d’une seule personne formée aux deux modules, ou de deux personnes différentes, l’une ayant suivi le module administratif, l’autre le module technique installateur. Dans le cadre de la convention avec Enedis, deux types de justification de formation ont été définis. Selon le niveau d’expérience de l’entreprise, reconnu par Enedis, le justificatif attendu diffère.

Deux tests d’évaluation pour les entreprises déjà partenaires

Les entreprises déjà titulaires d’un marché Enedis ou celles qui peuvent établir qu’elles ont réalisé plus de 10 chantiers de travaux sur colonnes montantes, attestés par un procès-verbal de réception Enedis, au cours des douze derniers mois, devront justifier de la réussite à deux tests d’évaluation portant sur le volet administratif et le volet technique.

Pour toutes les autres entreprises, la justification de la double formation (module administratif et module technique installateur) sera un prérequis pour l’attribution de la mention Colonnes Montantes (CMO) ou probatoire Colonnes Montantes (PCMO).

La deuxième variable est la situation vis-à-vis de Qualifelec : l’entreprise est-elle qualifiée en Logement-Commerce-Petit Tertiaire ? (Cf. schémas ci-dessous). 

Enfin, rappelons, que pour les entreprises nouvellement créées (moins d’un an d’existence) ou celles souhaitant se lancer dans l’activité colonnes montantes, et qui ne peuvent donc pas justifier de référence de chantier, la qualification et/ou la mention peuvent être obtenues à titre probatoire. Les entreprises auront alors deux ans pour justifier de références de réalisation, répondant aux exigences du référentiel de Qualifelec.

 

Obtenir la mention colonnes montantes quand l’entreprise n’a aucune expérience dans cette activité 

 

Obtenir la mention colonnes montantes quand l’entreprise a de l’expérience dans cette activité 

Obtenir la mention colonne montantes quand l’entreprise est déjà titulaire d’un marché Enedis

Source : Apiedoeuvre.fr

 

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer