concours excellencemaf et mof

Ces plâtriers candidats Meilleurs ouvriers de France… sont des artistes

Quelque 9 candidats sur les 16 sélectionnés ont tenté de décrocher le titre « Un des Meilleurs Ouvriers de France » lors de la finale du Concours pour les métiers du plâtre.

Les dernières épreuves se sont déroulées au CFA des Compagnons du Devoir à Nantes. Un large plateau technique a permis non seulement d’exposer les œuvres terminées et présentées par quatre métiers en lice mais aussi d’accueillir deux candidats au travail (sur les 3 prévus) pour la dernière épreuve plâtrerie gypserie, dite en loge.

Les métiers du Plâtre recouvrent 6 épreuves au total : Plâtrerie gypserie, Plâtrerie sèche, Mouleur Statuaire, Staffeur ornemaniste, Sculpteur praticien, Stucateur. Des métiers peu connus du grand public et dont certains – les quatre derniers cités- recouvrent une dimension très artistique.

Pour ces épreuves « à caractère artistique », les œuvres exposées au CFA devaient être évaluées sur pièce par le jury puisqu’elles ont été réalisées par les candidats dans le lieu de leur choix. Une journée Portes ouvertes a ainsi permis à certains élèves et lycées d’aller admirer les différentes réalisations exposées, accompagnées de leurs dossiers techniques.

Les options de la classe Plâtrerie du concours MOF recouvrent pour certaines une dimension très artistique. Les métiers du plâtre comportent 6 épreuves au total : Plâtrerie gypserie, Plâtrerie sèche, Mouleur Statuaire (en photo), Staffeur ornemaniste, Sculpteur praticien, Stucateur.

Les sculpteurs-praticiens ont réalisé les statues en marbre et pierre sur la base d’un moule réalisé en plâtre…

Désistement en plâtrerie isolation sèche

En ce qui concerne les options Plâtrerie sèche et Plâtrerie gypserie, le concours se déroule en loge, c’est à dire sur place, dans le CFA. A noter qu’aucun candidat ne s’est finalement présenté pour l’option Plâtrerie sèche à l’occasion de cette 26e édition du concours.

« Les deux candidats en plâtrerie isolation sèche, se sont désistés par manque de temps car il y a beaucoup de travail dans les entreprises en ce moment » explique Florent Boissarie, président du jury MOF de la classe Plâtrerie qui reprend : « Participer à ce concours demande de consacrer du temps qui peut représenter un manque à gagner pour le candidat et/ou son employeur »

Ainsi, seuls deux candidats en Plâtrerie gypserie (sur les trois qualifiés à l’origine) se sont lancés dans l’aventure de l’épreuve en loge. Une épreuve qui dure deux semaines à raison de 120 heures sur 12 jours au total.

Une oeuvre complexe à réaliser en 12 jours pour l’épreuve de Plâtrerie Gypserie au CFA des Compagnons à Nantes : la qualité de la pièce, la précision (respect des cotes et des aplombs) et la méthodologie des candidats sont jugées au cours de l’évaluation par le jury.

L’épreuve des plâtriers gypseurs

Le sujet du 26e concours inclut, outre l’épreuve en loge, la réalisation de baies extérieures courbes de style Art nouveau (photo d’ouverture), sur la base de photos communiquées dans le dossier. Les deux candidats ont pu laisser libre cours à leur imagination et les deux ouvertures réalisées s’avèrent très différentes. Il fallait utiliser les techniques de la plâtrerie-gypserie, incluant le montage d’éléments en brique et plâtre, plâtre, métal déployé, exécution de décor en plein plâtre par poussage, modelage ou taillage.

Concernant, l’épreuve en loge, « c’est la démonstration du métier de plâtrier comme le pratiquaient nos anciens, souligne Florent Boissarie qui ajoute : « Cette épreuve inclut le montage de cloisons en briques enduites en plâtre traditionnel, le poussage sur place des corniches, la réalisation de corniches à larmiers, avec une belle scotie (1) à l’intérieur, et des moulures autour de la baie concave et extérieure donc avec déformation sur place. Tout est fabriqué sur place. Les corrections sont faites en tenant compte du respect des aplombs et des cotes ».

Montage de cloisons en briques, enduisage au plâtre traditionnel, poussage des corniches et des moulures autour de la baie concave et extérieure font partie des étapes de la réalisation du sujet en loge pour l’épreuve de plâtrerie gypserie.

« Aller chercher la perfection »

Selon le président du jury, les candidats manquaient de temps pour finir le concours, ce qui n’empêche pas que les œuvres réalisés soient évaluées par le jury. Outre la dextérité de la partie artistique, le jury juge en effet l’aspect organisationnel, c’est à dire la manière dont les candidats se sont organisés pour gagner du temps.

« Quand, par exemple, un candidat doit attendre une ½ heure pour que le plâtre prenne, il peut toujours occuper son temps libre à préparer un calibre pour une petite moulure. Il doit toujours être sur le qui-vive et aller chercher la perfection… » poursuit Florent Boissarie.

« Pour le concours, le candidat doit rentrer dans le cadre des notes attendues … s’il rentre dans cette fourchette et s’il respecte le cahier des charges, et la minutie du travail il peut décrocher le titre de MOF  » conclut le président du jury.

(1)Scotie : moulure semi-ovale concave se trouvant au pied d’un fût de colonne et formée de deux portions de courbe.

Le témoignage d’un candidat MOF Plâtrerie Gypserie

Jean-Charles Célard, 39 ans, Celard du Platre, à Lozac, près de Vannes (56), 4 salariés dont 2 apprentis, lors de l’épreuve en loge.

« J’ai fait le concours pour avoir une reconnaissance professionnelle mais aussi pour faire connaître et reconnaître mon métier et le faire médiatiser. Car, aujourd’hui la profession souffre d’un manque de plâtriers et de plaquistes, Ce sont pourtant de beaux métiers où l’on travaille à l’intérieur pour aménager et décorer les lieux de vie… Avec notre travail, on donne le sourire aux gens.

Florent Boissarie : « MOF, le commencement d’une autre aventure »

Florent Boissarie a obtenu le titre de MOF dans la catégorie Plâtrerie-gypserie lors de la dernière édition du concours. Pour ce chef d’entreprise, le titre de MOF est une consécration du savoir-faire professionnel mais aussi une ouverture…

« Quand on ressort avec un titre de MOF dans notre métier, on peut se dire que c’est le commencement d’une autre aventure. Après, votre profil sera recherché car vous avez des compétences que peu de personnes possèdent. On peut se poser la question de savoir si l’on a encore besoin de savoir tirer des corniches de cette manière aussi précise et experte. Pour ma part, je réponds « Oui, » on en a besoin. Et dans mon entreprise, il est clair que j’en ai besoin »

On en aura toujours besoin notamment en rénovation et restauration du patrimoine, estime le professionnel qui reprend : « Il y a des éléments sur lesquels on ne pourra pas coller de la plaque de plâtre, car une plaque occupe 2,5 cm d’épaisseur alors qu’un plâtre, c’est 5 mm. Il sera toujours utilisé pour faire un raccord de corniche, ou restaurer un plafond…

Les marchés du patrimoine ont besoin des plâtriers

Nos entreprises répondent à des marchés du patrimoine, par exemple pour faire du « poussage » sur place dans des églises puisque nos anciens savaient le faire. Ces compétences permettent de pouvoir répondre aux demandes des donneurs d’ordre exigeants. Ils savent que les MOF ont une connaissance et une expertise très précise. On vient nous chercher pour avoir des avis techniques sur certains domaines spécifiques ou sur des chantiers particuliers, notamment dans le patrimoine.

Ce sont des techniques ancestrales que peu de gens connaissent et, qui sont requises tous les jours dans nos entreprises. Et là, il faut de vrais professionnels compétents. Depuis que je suis MOF, je suis parti à l’étranger, car notre compétence est reconnue à l’international ».

 

26e concours de l’un des Meilleurs ouvriers de France en Plâtrerie

Option :

Plâtrerie gypserie (2 candidats finalistes sur les 3 qualifiés)

Plâtrerie sèche (0 candidat sur les deux qualifiés)

Loge + oeuvre présentée
Option :

Mouleur Statuaire (2 candidats)

Staffeur ornemaniste (3 candidats sur les 7 qualifiés)

Œuvre présentée
Option :

Sculpteur praticien (2 candidats)

Stucateur (0 candidat)

Œuvre présentée

 

Source : Apiedoeuvre.fr

 

 

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer